Depuis tout petit vous avez eu l’occasion de voir plus d’un sedari marocain vous passer sous les yeux. Vous en avez connu des plus ou moins confortables et de toutes les couleurs. Mais vous êtes-vous déjà demandé quelle était leur histoire ? D’où venaient-ils ? Aujourd’hui nous avons décidé de remonter le temps et de vous expliquer les origines du canapé oriental. Et comment il a su se faire une place aussi importante dans les foyers.

D’où vient le salon marocain ?

Le salon marocain est né dans l’Andalousie musulmane, avant l’exode des musulmans d’Espagne vers le Maroc. Il est devenu au fil du temps un symbole du sens de l’accueil marocain. Chaque région marocaine crée son propre salon, reflet de son architecture, de ses couleurs et de son artisanat. À Marrakech, par exemple, la tendance est à la boiserie peinte appelée « Zouake ».

sedari marocain traditionnel

Un mélange culturel

Les grands centres d’artisanats marocains qui ont principalement participé à l’évolution du sedari sont Marrakech, Fès, Mekhnès, Rabat. De plus, l’emplacement géographique fait du Maroc un pays au carrefour de diverses cultures : Arabe, Berbère, Afrique subsaharienne, et Europe. Cet ensemble d’influences permet d’accéder à une vaste richesse culturelle.

sedari marocain de différents styles

La structure du sedari marocain

Le sedari marocain se constitue d’un socle de bois sculpté, recouvert de tissu pour les plus luxueux. Un véritable accent est mis sur la qualité ! Il en est de même pour les textiles utilisés pour la conception des divers éléments tel que le matelas. Le salon oriental comprend généralement une table autour de laquelle peuvent s’installer les habitants pour profiter d’un moment convivial.

sedari marocain traditionnel

Élaboré en fonction de la région où il est fabriqué, le salon marocain se doit d’être grand et chaleureux, afin d’accueillir un maximum d’invités.

Sedari marocain : l’indispensable des maisons

Les familles arabes réservent au minimum le tier de l’espace disponible dans leur maison à l’installation de canapés marocains. Ce type d’agencement existe partout dans le monde arabo-musulman. Traditionnellement, chaque foyer dispose d’un espace réservé aux invités.

sedari marocain

L’histoire de ce canapé marocain

Cette tradition date du temps du patriarcat méditerranéen où toute maison se doit d’avoir une frontière intérieure, que l’étranger ne pénètre jamais. Chaque famille détient son espace public, propre à elle-même. L’habitat est donc agencé avec ses espaces privés (les chambres, les appartements intimes) et son espace public (le salon beldi) où le chef de famille peut recevoir.

Contrairement aux Européens, les Marocains reçoivent dans leur salon, plutôt que dehors. Les fêtes sont célébrées en famille sur le canapé. Se rencontrer, débattre, échanger, c’est dans le salon beldi également.

sedari marocain repas

Source : Pinterest

Déposer un commentaire